• NewYork-nb
  • NewYork-PlazaAthénée-Exterior(c)lhw
  • Pretty-Yende(c)MSohlMetropolitanOpera
  • Aida-Garifullina(c)DeccaSFowler2
  • Roberto-Alagna(c)Claude_Gassian
  • Sonya-Yoncheva(c)site2

Vos spectacles au choix

  • Mercredi 6 février - New York
  • À 19h30, au Metropolitan Opera :
     
         DON GIOVANNI, de W.A. Mozart
    Europera
    Cornelius MeisterDirection musicale
    Michael GrandageMise en scène
    Aida GarifullinaZerlina
    Rachel Willis-SørensenDonna Anna
    Federica LombardiDonna Elvira
    Stanislas de BarbeyracDon Ottavio
    Luca PisaroniDon Giovanni
    Ildar AbdrazakovLeporello
    Brandon CedelMasetto
    Štefan KocánLe commandeur
     
    Nulle page de Mozart ne peut prétendre rivaliser en notoriété avec Don Giovanni. Pour cette production new-yorkaise, on attend beaucoup de l’équipe vocale entourée des soins attentifs du jeune prodige allemand Cornelius Meister. On goûtera par exemple le sex appeal scénique et vocal de Luca Pisaroni dans le rôle-titre, son baryton d’une clarté étonnante garantissant un naturel expressif précieux. Les moyens exceptionnels (ampleur, souplesse) et l’engagement scénique d’Ildar Abdrazakov feront merveille en Leporello. L’Ottavio de Stanislas de Barbeyrac promet également beaucoup, tout comme la sensualité piquante et la pure beauté vocale d’Aïda Gariffulina en Zerlina.  
  • Jeudi 7 février - New York
  • À 19h30, au Metropolitan Opera :
     
         LA FILLE DU REGIMENT, de G. Donizetti
    Europera
    Enrique MazzolaDirection musicale
    Laurent PellyMise en scène
    Pretty YendeMarie
    Stephanie BlytheLa Marquise de Berkenfeld
    Javier CamarenaTonio
    Alessandro CorbelliSulpice
     
    Créé à 1840 à Paris, La Fille du Régiment est l’un des joyaux de l’opéra bel canto.  Feu d’artifice de légèreté, serti par des ensembles vocaux virtuoses et des arias étincelants, l’ouvrage de Donizetti trouve dans la mise en scène de Laurent Pelly une réalisation scénique d’exception. Ce spectacle hilarant n’en oublie pas la pure beauté musicale pour autant, en compagnie de son couple vedette de chanteurs-comédiens : le ténor Javier Camarena en Tonio et la célèbre soprano sud-africaine Pretty Yende en Marie. Un vrai bonheur !   
  • Vendredi 8 février - New York
  • À 19h30, au Metropolitan Opera :
     
         CARMEN, de G. Bizet
    Europera
    Louis LangréeDirection musicale
    Sir Richard EyreMise en scène
    Roberto AlagnaDon José
    Aleksandra KurzakMicaëla
    Clémentine MargaineCarmen
    Alexander VinogradovEscamillo
     
    Présentée en 2010, la production de Richard Eyre est la digne héritière de la Carmen de Zeffirelli. Le spectacle est éblouissant d’intensité, avec une direction d’acteurs qui se tient au plus près des passions des personnages. Et quand les rôles sont tenus par des chanteurs aussi brûlants que Clémentine Margaine en gitane andalouse, le couple Roberto Alagna-Aleksandra Kurzak en Don José et Micaëla, le drame de Mérimée se pare de couleurs chaudes et enivrantes. Le grand chef français Louis Langrée fait chanter la musique si mélodieuse de Bizet.  
  • Samedi 9 février - New York
  • À 12h30, au Metropolitan Opera :
     
         IOLANTA / LE CHÂTEAU DE BARBE BLEUE, de P. I. Tchaikovsky / B. Bartók
    Europera
    Henrik NánásiDirection musicale
    Mariusz TrelinskiMise en scène
    Sonya Yoncheva Iolanta
    Matthew PolenzaniGottfried Vaudémont
    Alexey MarkovRobert
    Elchin AzizovIbn-Hakia
    Vitalij KowaljowRené
    Angela DenokeJudith
    Gerald FinleyBarbe bleue
     
    Une journée en apothéose : d’abord, Iolanta, ultime opéra de Tchaïkovsky écrit en regard du ballet Casse-Noisette. La sensuelle soprano Sonya Yoncheva interprète le rôle de la princesse aveugle qui découvre l’amour pour la première fois. En deuxième partie, l’envoûtante mise en scène de Mariusz Treliński (sublimes images vidéos !) propose Le Château de Barbe-Bleue de Bartók, sidérante dissection du couple moderne. Le couple star Gerald Finley-Angela Denoke va vous toucher au cœur.   

Week-end New York

Du 6 au 10 février 2019
 

La Big Apple ne s’endort jamais. Alors que Central Park se recouvre de lumières féériques, New York bruisse d’une vie encore plus exubérante en février. Les multiples musées ouvrent grandes leurs portes, le Moma bien sûr, le Guggenheim, sans oublier la trop méconnue et splendide Frick Collection. Comme une invitation aux délices, la « New York City Restaurant Week » offre la possibilité de dîner dans 250 des meilleurs restaurants de la ville. Pour couronner ce séjour absolument unique, le Metropolitan Opera présente un festin pantagruélique de musique, mettant à l’honneur les femmes rebelles (Carmen), drolatiques (La Fille du Régiment), tragiques (Château de Barbe-Bleue) ou mutines (Zerlina de Don Giovanni). Met oblige, les chanteuses sont des étoiles au firmament de leurs carrières : Aida Garifullina, Pretty Yende, Sonya Yoncheva, Aleksandra Kurzak

 
  • Votre hôtel au choix
  • Hôtel Plaza Athénée New York (*****)
  • Blotti au sein des résidences du quartier est de Manhattan, à proximité de Central Park et de Madison Avenue, le Plaza Athénée est un élégant hôtel de style européen. L’adresse idéale de vos escapades new-yorkaises…
  • Composez votre séjour
    à partir de 2 090 € par personne

  • Ces prix comprennent
  • l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 4 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement. 
  • Ces prix ne comprennent pas
  • les extras • les visas • le transport • les transferts aéroport. 
  • Séjour individuel
  • Transport et transferts aéroport sur demande.
     
     
Imprimer ce programme  Imprimer ce programme Envoyer à un ami  Envoyer à un ami
Opera Online
La Fugue
Europera
Europera
Nom de votre ami :
E-mail de votre ami :
Votre nom :
Votre e-mail :
Votre message :
Envoyer